Se mobiliser et s’organiser pour eviter et stopper la fièvre de la planète !

[New York – 19 – 23 Septembre] (English, Español, ItalianoLorsque nous, les êtres humains, avons de la fièvre, nous nous inquiétons immédiatement et nous agissons. Après tout, nous savons que lorsque la température de notre corps augmente de 1,5°C, jusqu’à 2°C au dessus de la moyenne, c’est sérieux, tandis qu’une augmentation de 4-6ºC, ou plus, peut conduire au coma voire à la mort.

Il en est de même quand la Terre est touchée par la fièvre. Au cours des 11.000 dernières années, la température moyenne de la planète était d’environ 14°C. L’augmentation de la température moyenne globale est d’ores-et-déjà d’environ 1°C. Si nous ne prenons pas les mesures appropriées tout de suite pour arrêter la propagation de cette fièvre, les prévisions nous disent que la planète est sur la voie d’une augmentation de la température moyenne comprise entre 2°C et 6°C d’ici la fin du siècle. Dans ces conditions, la vie sur Terre, telle que nous la connaissons, pourrait changer radicalement.

Nous n’avons pas d’autre choix que de passer immédiatement à l’action. Mais pas n’importe quelle action, une action juste, au bon moment. Par exemple, lorsqu’un être humain a de la fièvre, il doit se reposer, s’hydrater abondamment, prendre le bon médicament et, si la fièvre persiste et continue d’augmenter, il doit aller voir un médecin pour identifier la véritable cause de la fièvre, qui peut aller d’une simple infection à des maladies mortelles comme le cancer.

La bonne prescription

Dans le cas de la fièvre planétaire, la bonne prescription nécessite de mener et d’appliquer, a minima, les 10 actions suivantes :

  1. Prendre des engagements contraignants immédiats – et non des engagements volontaires – pour maintenir l’augmentation de la température globale en deçà de 1,5ºC d’ici la fin du siècle, en réduisant les émissions de gaz à effets de serre en deçà de 38 gigatonnes d’ici 2020.
  2. Laisser reposer la Terre en prenant des engagements contraignants pour maintenir plus de 80% des réserves connues d’énergies fossiles dans le sol et sous le plancher des océans.
  3. Abandonner les logiques extractivistes en imposant des interdictions sur toute nouvelle exploration et exploitation de pétrole, de sables bitumineux, d’hydrocarbures de schiste, le charbon, d’uranium et de gaz naturel, y compris sur la construction de nouvelles infrastructures comme le pipeline Keystone XL.
  4. Accélérer le développement et la transition vers des énergies alternatives renouvelables comme l’éolien, le solaire, la géothermie et l’énergie marémotrice basées sur une propriété et un contrôle collectifs et citoyens.
  5. Promouvoir la production et la consommation de produits locaux et durables pour répondre aux besoins fondamentaux des populations et éviter le transport de marchandises qui peuvent être produits localement.
  6. Transformer les agricultures industrialisées et orientées à l’exportation vers des productions agricoles répondant aux besoins alimentaires locaux basés sur la souveraineté alimentaire.
  7. Adopter et appliquer des stratégies de zéro déchets pour le recyclage et l’élimination des déchets ainsi que pour la rénovation des bâtiments dans le but de réduire les consommations d’énergie liées au chauffage.
  8. Améliorer et développer les transports en commun pour le déplacement des personnes et des marchandises dans les centres urbains et entre les villes des régions urbanisées par des lignes ferroviaires efficaces.
  9. Développer de nouveaux secteurs de l’économie visant à créer de nouveaux emplois qui rétablissent l’équilibre du système Terre, tels que des « emplois favorables au climat » (climate jobs) pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et restaurer la planète.
  10. Démanteler l’industrie de l’armement et l’infrastructure militaire dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par la guerre, et de récupérer les budgets militaires pour promouvoir une paix véritable.

Les mauvaises prescriptions

Dans le même temps, nous devons également être conscients que toutes les actions ne sont pas des mesures appropriées et que certaines initiatives peuvent aggraver la situation. Notre défi le plus urgent réside sans doute dans le fait que les grandes entreprises détournent l’agenda climatique à leur profit pour tirer avantage des crises. En réponse, nous devons leur envoyer un message fort et clair : « Arrêtez d’exploiter la tragédie du changement climatique » !

Plus précisément, nous devons résister au « verdissement du capital », présenté comme la solution, en rejetant les politiques, stratégies et mesures suivantes :

  • La marchandisation, la financiarisation et la privatisation des fonctions de la nature à travers la promotion d’une « économie verte » factice qui consiste à mettre un prix sur la nature et créer de nouveaux marchés de dérivés qui ne feront qu’augmenter les inégalités et accélérer la destruction de la nature.
  • Cela signifie dire non aux dispositifs REDD (Réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts), aux projets d’«Agriculture intelligente face au climat» (climate smart agriculture), de Blue Carbon et de compensation de la biodiversité, qui sont tous conçus pour créer de nouvelles activités à but lucratif pour le secteur privé et financier.
  • Rejeter les solutions techno-scientifiques telles que la géo-ingénierie, les organismes génétiquement modifiés, les agrocarburants, la bio-énergie industrielle, la biologie synthétique, les nanotechnologies, la fracturation hydraulique, les projets nucléaires, la production d’énergie basée sur l’incinération des déchets etc.
  • S’opposer aux grands projets d’infrastructures inutiles qui ne bénéficient pas à la population et qui sont des contributeurs nets à l’effet de serre tels que les méga-barrages, les autoroutes, les stades de coupes du monde, etc.
  • Mettre fin aux accords de libre-échange et d’investissements qui encouragent les profits commerciaux internationaux, minent les populations qui travaillent, détruisent la nature, et réduisent considérablement la capacité des populations à définir leurs propres priorités économiques, sociales et environnementales.

Traitement préventif

En plus d’identifier les bonnes et les mauvaises prescriptions, il est fondamental de nommer la maladie qui provoque et génère cette fièvre planétaire permanente. Si nous ne le faisons pas, la fièvre ne cessera de s’aggraver d’une manière beaucoup plus agressive. Nous devons évaluer les causes structurelles de la maladie afin de résister à la tempête.

Les scientifiques ont clairement montré que l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre a commencé il y a 250 ans avec la révolution industrielle et s’est accélérée au cours du siècle dernier. De cette analyse, il est clair que le modèle industriel extractiviste et productiviste au profit  de quelques-uns est la principale cause du problème. Nous devons remplacer le capitalisme par un nouveau système qui vise l’harmonie entre les humains et la nature, et non maintenir un modèle de croissance sans fin que le système capitaliste favorise afin d’accroître les profits. Nous avons besoin d’un système qui lie le changement climatique et les droits humains, assurant la protection des populations les plus vulnérables, comme les migrants, et reconnaissant les droits des populations autochtones.

La Terre-Mère et ses ressources naturelles ne peuvent pas supporter les besoins de surconsommation et de surproduction de la société industrielle moderne globalisée. Nous avons besoin d’un nouveau système qui réponde aux besoins de la majorité et non de quelques-uns. Pour aller dans ce sens, nous avons besoin d’une redistribution de la richesse qui est aujourd’hui contrôlée par 1% de la population mondiale. En retour, cela exige une nouvelle définition du bien-être et de la prospérité sur la planète, dans le cadre des limites et de la reconnaissance des droits de la Nature.

Pour conclure, nous avons besoin de nous organiser et de nous mobiliser en Septembre, à New York et partout sur la planète, pour impulser un processus de transformation des causes structurelles de la crise climatique.

Premières organisations signataires :

Alternatives International
ATTAC – France
Coordinadora Latinoamericana de Organizaciones del Campo – La Via Campesina (CLOC-LVC)
Corporate Europe Observatory
Ecologistas en Acción
ETC Group
Fairwatch – Italy
Focus on the Global South
Fundación Solón – Bolivia
Global Campaign to Dismantle Corporate Power and end TNCs’ impunity
Global Forest Coalition 
Grassroots Global Justice Alliance
Health of Mother Earth Foundation (HOMEF) – Nigeria
Indigenous Environmental Network
La Via Campesina
Migrants Rights International
No-REDD Africa Network
OilWatch International
Polaris Institute – Canada
SENTRO – Philippines
Thai Climate Justice Working Group (TCJ)
Transnational Institute
 
ENDORSING ORGANIZATIONS
 
Acção Académica para o Desenvolvimento das Comunidades Rurais (ADECRU), Mozambique
Action Jeunesse pour le Développement (AJED-Congo)
ActionAid
Adéquations, France
ADENY, France
AFRICANDO, Gran Canaria, España
Aitec-IPAM, France
Alianza politica sector de mujeres, Guatemala
Alliance for Democracy, US
Alofa, Tuvalu
Alter Equo
Alternative Information and Development Centre (AIDC), South Africa
Alyansa Tigil Mina (Alliance Against Mining) – Philippines
Amigos da Terra Brasil – FoE Brazil
Amigos de la Tierra América Latina y el Caribe (ATALC)
Amigos de la Tierra – FoE Spain
Amigu di Tera – FoE Curaçao
Amis de la Confédération Paysanne Alsace
Amis de la Terre France
Aniban ng mga Manggagawa sa Agrikultura (AMA) – Pilipinas
Aprilia in Movimento
Asamblea Nacional de Afectados Ambientales, México
Asamblea Permanente del Comahue por el Agua (A.P.C.A.) de Neuquén, Argentina
Assembly of the Poor, Thailand
Asian Pacific Environmental Network
Asia-Pacific Solidarity Coalition (APSOC)
Asociación Argentina de Abogados Ambientalistas (AAdeAA)
Asociación aurora vivar, Peru
Asociación Catalana para el Agua y el Ambiente (ASCA), Catalunya, Spain
Asociación Civil Árbol de Pie, Bariloche – Argentina
Asociación de Pobladores del Departamento de La Paz (ASPODEPAZ)
Asociación humanidad libre, Peru
Asociación Indígena Ambiental – AIA
Asociación Regional Centroamericana para el Agua y el Ambiente (ARCA), Costa Rica
Association For Promotion Sustainable Development Hisar India
Association pour la Protection de l’Environnement et le Développement Durable de Bizerte – APEDDUB
Association of Human Rights Defenders and Promoters (HRDP)
Association pour la défense des droits de l’eau et de l’assainissement, Sénégal
Associazione Marco Mascagna
Athens SAVEGREEKWATER, Greece
ATTAC Argentina
ATTAC Austria
ATTAC/CADTM Maroc
ATTAC Germany
ATTAC Hellas
ATTAC Ireland
ATTAC Italia
ATTAC Japan
ATTAC Poland
ATTAC Spain
ATTAC Togo
Bangladesh Agricultural Farm Labour Federation (BAFLF)
Beyond Copenhagen Collective, India
Bharat Jan Vigyan Jatha (India peoples science campaign), India
Biofuelwatch, UK/US
Biowatch South Africa
Bizi! – Pays Basque
Border Agricultural Workers Project
Brigada Cimarrona Sebastian Lemba, Republica Dominicana
Campaign for a Life of Dignity for All (KAMP)
Campaign for Peace and Democracy
Campaña de Afectados por Repsol- Repsolmata, Catalunya
CEEweb for Biodiversity
CENSAT agua viva – FoE Colombia
Centro de Estudios para la Gobernabilidad y Democracia – CEGODEM
Centre for alternative technology, UK
Centre for Civil Society, Durban, South Africa
Center for Earth Energy & Democracy, US
Center for Encounter and active Non-Violence, Austria
Centre for National-Democracy Studies, Indonesia
Centre for 21st Century Issues (C21st), Nigeria
Cercle Modesto Cugnolio, Italia
CESTA – FoE El Salvador
CETRI – Centre tricontinental
Climate and Capitalism, Canada
Climate Justice Alliance (US)
Coal-free central luzon movement, Philippines
Coalition nationale Malgache pour l’Education Pour Tous – CONAMEPT
Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain (COPAGEN)
COECOCEIBA – FoE Costa Rica
Col·lectiu RETS, Catalunya, Spain
Colectivo VientoSur, Chile
Collectif 07 Stop aux Gaz et Huiles de Schiste, France
Collectif citoyen les Engraineurs, France
Collectif pour le triangle de Gonesse, France
Collectif Stop aux Hydrocarbures extrêmes (38), France
Comitato Abruzzese per la Difesa dei Beni Comuni, Italie
Comité de Derechos Humanos de Base de Chiapas Digna Ochoa, Chiapas, México
Comité pour les droits humains en Amérique latine, Canada
Common Frontiers
Confédération paysanne, France
Conseil pour la Terre des Ancêtres, Democratic Republic of the Congo
Consejo de Defensa de la Patagonia, Chile
Cooperativa de Producción, Trabajo y Servicios Múltiples La Union Integral (COOPUNINTE), República Dominicana
Coordination Climat et Justice Sociale de Genève, Suisse
Critical Information Collective
Culture and Ecology (ICE)-Kenya
Democracy Center, Bolivia
DIÁLOGO 2000 – JUBILEO SUR ARGENTINA
Dichiariamo Illegale la Povertà’ (DIP), Italy
Dimensioni Diverse – Milano
Diverse Voices and Action for Equality, Fiji
Earth Law Center, US
East Africa Climate Change Network
ECA Watch – Austria
Echoes of Silence, United Kingdom
Ecohermanas
EcoNexus
Ecos del Silencio Nicaragua
Ecomujer Germany, Germany
Ecuador decide
Ecumenical Advocacy Network, Philippines
Effet de serre toi-même, France
Emmaüs International
End Ecocide on Earth
Environmental Justice League of Rhode Island, US
Environmental Rights Action/Friends of the Earth Nigeria
Earth in Brackets
Farmworker Association of Florida, US
Fédération Artisans du Monde, France
Federación de Estudiantes del Perú
Federación nacional de Trabajadores del Agua Potable y Alcantarillado del Perú – FENTAP
Finance & Trade Watch
FÍS NUA, Ireland
Foro Ciudadano de Participación – FOCO, Argentina
Fondation Sciences Citoyennes, France
Food First/Institute for Food and Development Policy
Foreste per Sempre, Italia
Fórum Mudanças Climáticas e Justiça Social, Brasil
Forum per i bieni comuni e l’economia solidale del Friuli Venezia Giulia – Italy
Forum Solidarida Peru
France Libertés – la Fondation Danielle Mitterrand, France
Franciscans International
Frente Nacional de Resistencia Popular de Honduras
Frente nacional por la vida y soberanía (FRENVIDAS), Peru
Freshwater Action Network (FAN)
Freshwater Action Network America del Sur (FANAS)
Freshwater Action Network – Central America (FANCA)
Freshwater Action Network – Mexico (FANMex)
Freshwater Action Network South Asia (FANSA)
Fresh Eyes – People to People Travel, UK
Friche En Ville, France
Friends of the Earth England, Wales and Northern Ireland
Friends of the Earth Malta
Friends of the Earth Sierra Leone
Friends of the Earth Sweden
Fundación Mundubat, España
Garjan.org, Nepal
Générations Futur, France
Global Alliance for the Rights of Nature
Global Exchange
Globalization Watch Hiroshima, Japan
Global Justice Ecology Project, US
Global Social Justice – Belgium
GRAIN
Green Cross France et Territoires
GroundWork, Friends of the Earth, South Africa
Grupo Carta de Belém – Brasil
Gruppo d’Acquisto Solidale Il Melograno Associazione di Siena (GAS)
Grupo de Estudios Ambientales (GEA), Mexique
Grupo de Solidaridad-Arenal (GRUDESA) – NICARAGUA
Grupo de Trabajo de Cambio Climático y Justicia (GTCCJ) de Bolivia
Human Rights Ambassador for Salem-News.com, UK
Humanitarian Group for Social Development (HGSD), Lebanon
ICCA Consortium
IDEASforus Togo
ILLA centro de educación y comunicación, Peru
Initiatives for International Dialogue (IID)
Institut Européen de Recherche sur la Politique de l’Eau (IERPE)
Institute for Agriculture and Trade Policy
Institute for Policy Studies, Climate Policy Program, US
Instituto de Estudios sobre Desarrollo y Cooperación Internacional del País Vasco
Insurrectas Autónomas, Honduras
International Institute of Climate Action and Theory
International Network on Migration and Development
IRPAD/Afrique, Bamako (MALI)
Jóvenes Ante la Emergencia Nacional, México
Jubileo Sur/Américas
Jubilee South Asia Pacific Movement on Debt and Development (JSAPMDD)
Justiça Ambiental – FoE Mozambique
Justicia Climatica, Republica Dominicana
Kalpavriksh – Environment Action Group, India
Keep Ireland Fracking Free, Ireland
KFEM (Korea Federation for Environmental Movement) – FoE Korea
Kilusang Maralita sa Kanayunan (KILOS KA), Philippines
KRuHA (people’s coalition for the right to water), Indonesia
La Belle Cause
La Nature en Ville, France
Landless Peoples Movement South Africa
Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté
LILAK – Purple Action for Indigenous Women’s Rights, Philippines
Maison de la Nature et de l’Environnement “la Porcherie” (MNE.P), Democratic Republic of the Congo
Marcha mundial de las mujeres, Peru
Marcha mundial de las mujeres macro region norte
Maudesco – FoE Mauritius
Medical Mission Sisters, US
Medio Ambiente y Sociedad, Mexico
MELCA, Ethiopia
Mindanao Peoples’ Peace Movement (MPPM), Philippines
Mindanao Peaceweavers (MPW), Philippines
Migrant Rights Council of Nepal
Mother Earth Action Co-operative Ltd, Canada
Mouvement de la Paix, France
Mouvement pour une Alternative Non-violente
Mouvement Utopia, France
Movement Generation, US
Movement no coke high lazio
Movimiento de Liberación Nacional, México
Movimiento Madre Tierra – Amigos de la Tierra Honduras
Movimiento Migrante Mesoameriano
Movimiento por il lavoro i diritti l’ambiente
MST-Italia
Mujeres de negro contra la guerra, Spain
Mujeres para el dialogo, Mexico
Natural Bonder, South Africa
Nepalese youth for Climate Action (NYCA)
NOAH – Friends of the Earth Denmark
Northwest Bronx Community & Clergy Coalition, US
Noviciado franciscano de la provincia de San Pabl Apostol, Colombia
No Vox International
Nuclear-free bataan movement, Philippines
Observatorio de Multinacionales en América Latina – Asociación Paz con Dignidad
Oceanium Togo
Oltre La Crescita, Italy
Oregina di Genova, Italy
Osmonde XXI, France
Otros Mundos Chiapas – Amigos de la Tierra México
Pachamama Alliance, US
Pakistan rural workers social welfare organization (PRWSWO)
Pambasang Koalisyon ng Kababaihan sa Kanayunan – National Rural Women Coalition – Philippines
PAPDA – Haiti
Philippine Movement for Climate Justice (PMCJ)
Philippine Rural Reconstruction Movement (PRRM)
Plataforma Boliviana Frente al Cambio Climatico
Plataforma Interamericana de Derechos Humanos, Democracia y Desarrollo (PIDHDD)
Plataforma Rural, Spain
Policy Alert, Nigeria
Programa de Extensión “Por una nueva economía, humana y sustentable” de la carrera de Comunicación Social de la UNER, Argentina
Programa FEES del CLAI
Public Services Labor Independent Confederation (PSLINK) Philippines
Quaker Earthcare Witness, US
Rebrip, Brasil
Red de Cooperacion Amazonica – REDCAM
Red de Coordinación en Biodiversidad, Costa Rica
Red educacion popular entre mujeres (REPEM)
Red Latinoamericana de Mujeres Transformando la Economía (REMTE)
Redes – Amigos de la Tierra Uruguay
Red nacional genero y economia, Mexico
Réseau international CADTM
Réseau Femmes Rurales
Réseau Féministe « Ruptures »
Réseau International Enda Tiers Monde
Rete Clima
Rettet den Regenwald, Germany
RIM Youth Climate Movement
Robin des Toits, France
Rural Coalition, US
Sanctuary Asia, India
Serve – Net (Service Education Research Volunteers and pro-Environment Network)
SERR – Servicios Ecumenicos para Reconcilacion y Reconstruccion
Share The World’s Resources, UK
Siembra, Mexico
Sobrevivencia/Friends of the Earth-Paraguay
Social Movements for an Alternative Asia (SMAA)
Sociedad Civil Amigos del Viento Meteorología Ambiente Desarrollo, Uruguay
Sociedade Sinhá Laurinha – Slau, Brazil
SOLdePaz.Pachakuti, Asturias, Spain
Solidaires – France
South Durban Community Environmental Alliance, Durban, South Africa
Stop Fessenheim, France
Stop nucléaire Besançon, France
Stop gaz de schiste Anduze (30), France
SUMPAY Mindanao, Philippines
Support for Women in Agriculture and Environment (SWAGEN), Uganda
Syndicat Autonome des Travailleurs de la Sénégalaise des Eaux (SAT-SDE)
Swarna Hansa Foundation, Sri Lanka
System Change not Climate Change, Canada & US
Taca Agir pour le climat
Terra Nuova
Thai Poor Act, Thailand
The Corner House
The International Grail Movement
The Woodlandleague, Ireland
Third World Health Aid, Belgium
Timberwatch Coalition
Touche pas à mon schiste, France
TripleA Marbella, Spain
Uganda Coalition for Sustainable Development
Umphilo waManzi, South Africa
Union des associations pour la création d’un PARC NATUREL RÉGIONAL La BRIE et les deux MORIN
Université Nomade, France
Urgenci Community Supported Agriculture network Europe
Virage-énergie Nord-Pas-de-Calais, France
VOICE, Bangladesh
Vrouwenraad, Belgium
WARBE, Bangladesh
WomanHealth Philippines
World March of Women
World March of Women – Philippines
World Rural Forum
Youth Action, Nepal
Young Environment Leaders League (YELL), Philippines
Young Leaders Initiative – CAR, Philippines
Young People We Care – YPWC, Ghana
Women’s International League for Peace and Freedom – WILPF US
World Rainforest Movement
 
ADHERING POLITICAL ORGANIZATIONS
 
Mouvement des objecteurs de croissance MOC
EELV Les Jalles 33160 Saint Médard en Jalles
Europe Ecologie les Verts des Landes
l’Altra Europa con Tsipras – Comitato di Padova
Comitato saronnese “L’Altra Europa con Tsipras”
Jeunes Verts Togo
The Brooklyn Greens/Green Party of NY
Labor Party-Philippines

8 comments

  1. Pingback: Mobilize and organize to Stop and Prevent Planet Fever! | Climate Space

  2. Pingback: Mobilitiamoci e organizziamoci per Fermare e prevenire la febbre del pianeta | Climate Space

  3. Pingback: Movilización y organización para detener y prevenir la Fiebre del Planeta | Climate Space

  4. Pingback: Mobilisation et organisation pour empêcher la mainmise des transnationales sur le sommet du climat convoqué par Ban Ki Moon à New York, États-Unis | WRM en français

  5. De nombreuses organisations et associations du Québec ont envoyé leur endossement/signature, dont

    – ATTAC-Québec
    – Réseau du Forum social de Québec Chaudière-Appalaches

  6. Pingback: Mobilize and organize to Stop and Prevent Planet Fever! | COP-21 Cimeira Anticlimática

  7. Pingback: Mobilize and organize to Stop and Prevent Planet Fever! | Climáximo

  8. Pingback: Global Forest Coalition Mobilize and Organize to Stop and Prevent Planet Fever! - Global Forest Coalition

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: